Eloarde - Artiste peintre - Poésies

Ces écrits repris sous le nom de Poésie font partie d'un recueil que j'ai nommé "Millénaire" Il faut les définir sous le nom de Pamphlet. Ils évoquent en effet une forme contestataire de l'an 2000. Je les ai voulu courts et virulents car la vision d'une partie du monde occidental "gavée" est devenue paresse et désintéressement. Je l'attribue par un trop plein " d'aides sociales souvent inappropriées"

Oui je jette un regard indigné sur le manque d'humanité, de respect d'autrui. Je souhaite que la vision d'un monde chaotique, courant à une issue finale soit perçue.

Un espoir est toujours permis: le réveil des consciences!

 

Nous vivons sur une Terre que nous empruntons à nos enfants.

Ayons la décence de la respecter!

                     Françoise-Raymonde Couteau, artiste pluridisciplinaire sous le nom d'Eloarde, essai littéraire sous le nom de Cassandra. Née à Haine St Pierre Hainaut Belgique, le 17 septembre 1941.

NAISSANCE

Il arrive parfois, à la nuitée, que je ferme les yeux pour y voir un berceau!

Un enfant s'y prélasse, bercé par l'Océan.

Le flux et le reflux sont des mains qui le bercent.

Sa Destinée, auréolée d'un doux présage, a besoin d'un chevalier pour défendre ses couleurs.

A l'appel de la Mer, cette eau qui l'a nourri, toute une légion se lève, se prépare à l'assaut de quelque falaise.

Mille et un chevaliers se sont dressés ensemble, ils se sont enrôlés pour ce bel enfant.

La survie d'un Futur, noyé d'espérance, chevauchant sur une grève qui n'aura pas de Fin!

                                                                   Extrait du recueil "Millénaire" Mars 98

         

                  Composition virtuelle Eloarde

 CRISTAL

Qui connait le reflet d'un cristal lorsqu'il baigne en eau pure?

Le son de cette pureté dans l'air frais du matin?

Malgré l'apparente fragilité d'une goutte de rosée,

Ce caillou apprécié rompt le verre, le cisèle, le modèle sans effort.

Si nous pouvions graver dans le coeur des hommes,

Les tables d'une loi préservant la pureté de l'air, de la Terre, des Océans...

Nos efforts alors ne seraient plus vains!

DECOUVRONS ce cristal jusqu'à ce jour inconnu,

Afin de marquer pour les temps futurs, des êtres d'élite qui seront les gardiens.

Les gardiens d'un temps respectueux d'une vie saine et pure.

Une lignée temporelle aussi résistante que le cristal le plus dur!

Extrait du recueil Millénaire 1998.

                

                          Cristal de roche.

 

SOUFFRIR

Si l'on veut survivre, il faut lutter! S'armer de vertus, de patience, de courage.

La souffrance est un de ces maux, bénis des Dieux. Elle pare son guerrier du bouclier d'arain.

Si souffrir, n'était pas de ce monde, le mot repos, n'existerait pas.

L'oubli non plus n'y trouverait pas sa place. Le sel de la vie ne se croquerait pas.

Pour être heureux, il faut d'abord souffrir.

Et, pour ne pas oublier, il faut souffrir encore!

Extrait de "MIllénaire" 1998

                     

 

LE SABLIER

Le sablier du temps s'écoule inlassablement...

Voici la fin d'un millénaire.

Prédicateurs, prophètes, vont prédire quelques fins ou quelques commencements...Sans toutefois ne changer nulle chose!

Car, changer...demande quelque courage!

Nos peuples n'en ont plus.

La civilisation en une corne d'abondance, a insufflé une race qui ne survivra pas!

Extrait du recueil Millénaire 1998.

             

 

ESPOIR

De tout temps, un emblème a anoblit les camps.

En ce siècle où je vous parle...d'habiles Serfs sont devenus Artisans.

Ils ont prêté leur talent, définissant ainsi une oeuvre forte et solide.

Rien n'a changé! Sauf l'époque...

Sous des cieux ombragés par la bêtise humaine devra pourtant renaître une génération nouvelle!

En procréant, nous avons prêté un serment d'allégeance afin que notre sang coule de nouveau,

Mais, pour l'instant, il coule sur une Terre tarie où il ferait bon pleurer!

Ce n'est point d'eau qui convient à cette source, remplissez la de sueurs de labeur et...elle renaîtra!

Ajout au recueil Millénaire 2010

 

MILLENAIRE

Ecrire en ce siècle, est un bien curieux dessein... La plume ne gratte que vitesse et argent.

La rapidité et le profit dilapide nos biens!

J'en note pourtant un, que tous ou presque oublie... Le bien le plus précieux est la santé, je crois! Le reconnaître aujourd'hui serait sagesse et richesse.

Préserver celle-ci en purifiant: l'air, l'eau, les océans, serait une sage résolution.

TOUTEFOIS

Emporté par un tourbillon de plaisirs et de jeux. Sacrifier son voisin, en l'accusant de mille maux, paraît en ce siècle des plus amusants!

Les consciences se sont tues depuis longtemps. Jouons des coudes, écrasons faibles et ...forts!

Une gamelle est offerte, précipitons-nous!

Son contenu ne sera que pour moi, et, peut être pour les miens, Si...il en reste encore!

Repus de toutes les manières, notre cerveau ne perçoit plus alors que des images interprétées par tout un chacun, avec l'esprit d'un gargantuesque!

                            

           Immortalisé par Gustave Doré au xixè siècle,

           Gargantua dont les récits furent écrits par Rabelais

           est un géant qui se distingue par son énorme appétit.

           Sa création reflète la pensée humaniste du XVIè

           siècle: l'homme se pense conquérant du monde,

           il domine les éléments... Plus tard J Swifft créa

         Gulliver 

SAGESSE

De nombreuses races humaines s'éteignent dans toutes les parties de notre Globe Terrestre.

Ce Millénaire n'arrangera rien!

A MOINS.....

Que, soudain, vacciné par une magique sagesse,

Nos esprits se réveillent avant l'aube finale.

Typhons, ouragans, inondations ne font que commencer.

La Terre tremble et ce n'est pas fini.

La Nature, pour se protéger, vient d'ouvrir le bouchon d'une soupape régulatrice.

Jusqu'à ce jour, l'homme n'a donc pas compris?

Sa vie dépend de la Terre qui le porte.

Pour contrer l'avenir incertain, milles richesses en ce monde ne remplaceront

                                 La SAGESSE.

Unissons nos efforts et respectons la VIE.

La Vie d'une Nature qui a le mérite d'avoir existé et qui existera toujours.

                                  SANS NOUS! 

                        Extrait du recueil "Millénaire" Mars 98

            

       

             L'eau source de vie

                         Huile sur Toile Eloarde

L'ATLANTE

C'est un feu qui me ronge.Un fer de lance au milieu du coeur.

Je le savais...

L'histoire me l'avait appris: il ne faut pas jouer les Cassandre, condamnées à n'être jamais crues.

Apparement, je ne sauverai pas mes enfants, le destin en a décidé ainsi!

Seule sur ma couche, les larmes aux yeux, je ne suis plus que faiblesse humaine.

Pourquoi me suis-je réincarnée en ce siècle? Moi, l'Atlante délaissée...

Aveugle!   Je suis comme ces êtres peuplant les Abysses, aveuglés par le miroir du temps.

Je puise mes forces et mon savoir dans le passé. Et, je le livre à un futur condamné!

Qui s'éveillera pour m'entendre? Quelle falaise abrupte vais-je devoir franchir?

Combien de légions devrais-je lever pour un combat dont je connais l'issue?

Je veux les sauver, ils ne m'entendent pas! Je suis fatiguée de cette lutte inégale.

D'autres êtres que moi portent le même fardeau. Nous creusons des galeries vers une surface de survie que nul ou peu devrait atteindre.

Une fourmillière obéit à des lois. Chaque soldat connait sa tâche et sa place. Il l'acquitte sans révolte.

Notre fourmilière humaine ne possède aucune structure cohérente. Chacun oeuvre pour soi et non pas pour la masse. Ne comprenez vous pas que cela cause un désastre?

Des Rois, des despotes et des tyrans ont pu mener des foules.

Des sages, nous avons eu et nous en avons encore. Qui les reconnaît? les écoute et suivent leurs conseils?

Nul ou peu, je crois! Il est temps de structurer nos actions, sinon nous allons disparaître...

Il faut finir ce que l'on a commencé. Et celà jusquà l'heure suprême fixée par le destin. Pourtant, la solitaire que je suis, ressent le dur poids des ans.

Oui, j'ai besoin d'un gardien ou d'un chevalier en armure à mes côtés. Lorsqu'il montera la garde, je me sentirai apaisée. Un sommeil réparateur m'aidera à affronter le dernier combat.

Celui de l'Eternité...

Ajout ce 23 juillet 2012.

 

             

                               Atlante

           La science Atlante: www.eden-saga.com

 

 

                  

                                     Abysse

                    Peinture à l'écoline par Eloarde

 FOURMIS HUMAINES

Nous sommes des fourmis indisciplinées et fantasques.

N'obéissant qu'aux lois du profit immédiat! Nous courrons donc à notre perte.

En nous empifrant de messages conflictuels, nous écrasons nos propres troupes.

Celles-ci, préparées pour un Univers incertain, errerons de planètes en planètes.

Fourmis humaines, vous, qui vous reproduisez par milliers. Observez vos consoeurs terrestes...

Celles-ci ont survécu à l'Atome et se sont fortifiées. Leur stratégie et vie communautaire sont étonnantes et ordonnées.

Pour survivre et vous transformer, vous devriez mieux les observer!

Extrait du recueuil Millénaire 1998

                                                                                                   

                  

                  Fourmilière créée sous un arbre

                     Chez les fourmis, le sacrifice de soi est vraiment d'un niveau avancé. Alors que les êtres humains n'ont guère réussi à éradiquer la faim dans le monde, les fourmis ont trouvé une solution pratique à ce problème: tout partager, même leur nourriture. Donner sans hésitation à son prochain tout ce qu'elle possède afin d'assurer la survie de la colonie, est un des nombreux exemples du sacrifice dans le monde de la nature que la théorie de l'évolution ne peut réussir à expliquer.

LE CERVEAU

Selon moi, ce qui fatigue le cerveau est le manque de pratique.

Ses réseaux sont multiples, il faut savoir les solliciter.

C'est un ordinateur! Cet ami ou fléau de ce siècle.

Vous ouvrez un fichier afin de le consulter. Votre écran personnel voit défiler de nombreuses données.

Votre manque de logique oublie de les refermer après chaque consultation!

Sans exercices d'endurance, comme un logiciel trop solicité, notre mémoire répond:

Satureé!   Saturé!   OK! Fermez et décompressez...

Reprenez calmement, phases par phases. Programmez et...vous survivrez!

Extrait du recueil Millénaire 1998.

                     

PROMESSE

Vivre et survivre est illustré par les Sciences.

Nos lectures basées afin d'enrichir nos connaissances, aiment être exploitées en ces années "analystes"

Le cognitif, ce moteur d'actions portera le message aux jeunes générations.

Je m'adresse à celles-ci:

Pardonnez vos aînés qui ont abusé des premières découvertes.

L'ère de ces humains était celle du "gaspi"

Ne les imitez pas!

Millénaire prochain, écoute notre promesse:

Pour survivre, nous formerons nos enfants à respecter leurs mamelles terrestres...

Ajout au recueil Millénaire année 2000.

                 

                      Millénaire: création pour l'an 2000

L'ARGENT

Cette monnaie d'échange est le parfait attrait que nous a livré Satan.

Si un être ainsi nommé est devenu l'ange terreste, il a réussi sa mission!

Depuis que cet échange lucratif a fait son apparition, les maux contenus dans la boîte de Pandore, règnent sur le genre humain.

L'argent avilit tous les sentiments!

Ce profit immédiat a recruté un millier d'adeptes et d'adorateurs.

Pour ces pièces dorées, des amis, des familles et des peuples se livrent des guerres sans merci.

Des êtres que je dénommerai "sages" font fi de cette monnaie de singe. On les dénomme Fous ou Inconscients...

Ouvertement on se moque de cette noble vertu: le désintéressement!

Avides usuriers, réfléchissez et suivez ma prophétie: Nus vous êtes nés, nus vous repartirez vers le néant!

Oui, craignez le, je le comprends. Il ne recèle, en effet aucune de vos richesses!

         Extrait Millénaire 1998. 

               

           Suivant la mythologie grecque, Pandora ouvrit

           la boîte défendue et répandit sur Terre tous les

           maux de l'Humanité...

                                                      MORALE

                                                      MOI...

                                          Peut me chaux du devenir de Demain! Il y aura toujours bien assez d'eau, d'air, de nourriture, pour ...MOI!

                                          Sarabande infernale, paresse et gaspillage d'un trop plein...

                                         Des Etats s'empiffrent, pendant que d'autres meurent de faim.

                                         Cette fois, un millénaire a pris fin.

                                         Sacrifiez donc le prochain à l'autel de votre égoïsme!

    FIN   13 extraits du recueil Millénaire débuté en 1998